La fin des discriminations syndicales ? Luttes judiciaires et pratiques négociées

Un livre de Vincent-Arnaud Chappe, Jean-Michel Denis, Cécile Guillaume et Sophie Pochic

Les lois de 2008 sur la réforme de la représentativité syndicale et de 2015 sur le dialogue social ont instauré de nouvelles obligations de négociation en entreprise portant sur la “conciliation” de l’activité syndicale et professionnelle. Comment expliquer cette soudaine attention des pouvoirs publics à la “discrimination syndicale” ? Assiste-t-on à une rupture historique dans les relations professionnelles à la française ? […]

SCRIPTOPOLIS, le livre

Scriptopolis est un assemblage de microenquêtes sur l’écriture, équipées par la photographie. S’y déploie une documentation sur le long cours de la multitude des formes scripturales que nous côtoyons, produisons et manipulons au jour le jour. Chaque double page, composée d’une photo et d’un petit texte, interroge une trace graphique et le monde qu’elle fait advenir […]

Les publications comme données à l’heure de la science ouverte

Pierre Mounier (EHESS, OpenEdition Center) et Didier Torny (CNRS, I3)

Les publications ont, depuis l’invention de la forme « revue » au XVIIe siècle, toujours servi de données à d’autres scientifiques. Comme le résume Christine L. Borgman, professeure en science de l’information, « la publication, comme compte rendu public de la recherche, est partie prenante d’un cycle continu de l’écriture, écriture, discussion, recherche d’information, enquête, présentation, dépôt et évaluation. Aucune publication académique n’existe seule» [1]. Mais les manières dont ces publications sont mobilisées et transformées en données sont variables et reposent sur des infrastructures toujours plus complexes.

Mesurer la discrimination syndicale : un enjeu de lutte

Interview de Vincent-Arnaud Chappe par Florian Pipard pour la revue Action juridique – CFDT.

Comment expliquer que l’étude de la discrimination syndicale n’est que très récente ?
Les discriminations syndicales sont longtemps apparues aux yeux des syndicalistes mêmes comme une conséquence « normale » de […]

Un atelier de la Biennale d’Ethnographie de l’EHESS autour des engagements sur les terrains agricoles

Mathieu Rajaoba et Sophie Tabouret

La prolifération des innovations en agriculture : un appel à interroger les manières d’enquêter des sciences sociales. L’atelier que nous avons organisé dans le cadre de la Biennale d’Ethnographie de l’EHESS avait pour titre « Engagements, mises en débat, prises de position : enquêter aux côtés des acteurs. Le cas des innovations en agriculture ». L’idée initiale était de discuter des recherches concernant des innovations socio-techniques en agriculture […]

Deux anciens thésards du CSI récompensés pour la qualité de leurs travaux

Benjamin Lemoine, Médaille de Bronze du CNRS 2018. La Médaille de bronze récompense le premier travail d’un chercheur, qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.

Alaric Bourgoin, lauréat du « Paper of the Year Award 2018 » décerné par la revue Human Relations. Ce prix est décerné à l’article qui, de l’avis de l’équipe éditoriale, réussit le mieux à susciter l’intérêt d’un large lectorat, présenter des méthodes robustes et faire des propositions théoriques qui améliorent notre compréhension des relations humaines au travail.

Produire des connaissances et techniques aux frontières des institutions scientifiques

Morgan Meyer

L’exploration des amateurs d’histoire naturelle, de la biologie de garage ou de l’auto-construction d’équipements agricoles ont pour intérêt commun de conduire à des lieux, des pratiques, des collectifs qui se situent en dehors ou aux frontières des institutions scientifiques. Ce n’est pas seulement parce qu’elles forcent à porter le regard au-delà des laboratoires, des universités et des centres de recherche que les façons alternatives de produire des connaissances, de fabriquer des équipements et de créer des réseaux constituent une thématique de recherche pertinente. Leur pertinence est à considérer par ce qu’elles apportent : un autre regard sur la science, ses limites, ses hiérarchies, ses confinements. […]

Le champignon de la fin du monde. Sur les possibilités de vivre dans les ruines du capitalisme

Nassima Abdelghafour

Le champignon de la fin du monde. Sur les possibilités de vivre dans les ruines du capitalisme est le dernier ouvrage de l’anthropologue Anna Tsing, traduit de l’anglais et publié en 2017 par la Découverte[1]. Le livre porte sur le matsutake, un champignon sauvage apprécié au Japon depuis des siècles pour ses qualités aromatiques et traditionnellement échangé comme un cadeau raffiné. Après la Seconde Guerre mondiale, alors que le Japon s’industrialisait, les forêts furent abattues et les paysans cessèrent progressivement d’entretenir les satoyama, les forêts communales où ils s’approvisionnaient en bois de chauffage. Ainsi, les paysages où prospérait le matsutake disparurent, et à partir des années 1970, le matsutake devint très difficile à trouver au Japon. Le livre suit les chaînes d’approvisionnement mondiales qui alimentent aujourd’hui le marché […]