Democratic experiments, un livre de Brice Laurent

Dans ce livre, Brice Laurent s’intéresse aux défis posés par les technologies émergentes à la démocratie. Il se concentre sur le cas des nanotechnologies et des questions qu’elles soulèvent, et utilise ce cas comme un prisme au travers duquel interroger la démocratie contemporaine sur le plan théorique comme sur le plan des pratiques.

S’appuyant sur l’hypothèse qu’à chaque fois que les nanotechnologies sont définies comme un problème, c’est la démocratie qui est en question, Brice Laurent examine les espaces dans lesquels les nanotechnologies sont mises en débat par les scientifiques, les décideurs politiques et les citoyens : c’est là que s’observe la production conjointe des nanotechnologies et de l’ordre démocratique.

Il analyse ainsi les représentations des nanotechnologies dans les musées dédiés aux sciences, les discussions au sein de dispositifs de participation, la production de catégories telles que les « nanomatériaux » ou l’ « innovation responsable » dans les arènes de standardisation et de régulation, ainsi que les initiatives portées par des mouvements engagés, et ce, aux États Unis, en France, en Europe ou encore dans les organisations internationales. Ce qui l’amène à contraster les débats américains centrés autour de la question de l’objectivité publique avec l’expérimentation étatique française, l’objectif européen d’harmonisation et les préoccupations internationales focalisées sur le marché mondial.

En France, le débat public s’est déployé en réponse à la contestation et a été confronté à une critique radicale du développement technologique alors que les États Unis ont expérimenté une approche novatrice en matière d’évaluation des technologies. L’approche européenne de la régulation a conduit à des débats interminables sur l’intégration politique au sein de l’Union pendant que les États Unis se sont appuyés sur le fonctionnement contradictoire des agences fédérales. Parce que les nanotechnologies représentent un domaine dans lequel les questions de l’anticipation et de la participation sont omniprésentes, Brice Laurent soutient l’idée que les nanotechnologies – et plus généralement les études sur les sciences et les technologies – sont le lieu privilégié d’une analyse renouvelée de la démocratie.

Democratic Experiments est publié par MIT Press