Morgan Meyer

Researcher


  • Presentation



Morgan Meyer s’intéresse à la production de connaissances et de techniques en dehors, ou aux frontières, des institutions scientifiques. Ses recherches se concentrent sur trois thématiques : 1) participation et co−production de connaissances (histoire naturelle, biologie do-it-yourself, agriculture open source), 2) nouvelles configurations et communautés en biologie (biologie de synthèse, édition génomique), 3) intermédiation, traduction et représentation des savoirs.

Ces thématiques sont traitées à travers une triple volonté. Saisir la matérialité et la spatialité des sciences en s’intéressant aux lieux, textures, objets et frontières des pratiques scientifiques. Suivre des pratiques et disciplines émergentes, et des objets en train de se construire, voir controversés. Problématiser l’idée de sciences et de techniques « participatives » en examinant la grammaire et les registres d’action de la participation : partager, bricoler, contourner, hacker, amatérialiser, autonomiser, libérer…

Morgan Meyer détient un doctorat en sociologie (Université de Sheffield) et il a été maître de conférences à Agro ParisTech et chercheur au LISIS. Il a été professeur invité à l’Université de Vienne (Department of Science and Technology Studies) et chercheur invité à l’Université d’Edinburgh (Genomics Forum).

Il a aussi mobilisé et valorisé ses travaux à travers des expertises (pour l’OCDE, le CCNE, l’INRA), des collaborations avec des musées (Medical Museion, Copenhague; Science Museum, Londres; Deutsches Museum, Munich) et la rédaction d’articles grand public (entre autres pour le Lëtzebuerger Land).

Interests*

Latest publications

* Selon les résumés présents dans la base de données bibliographiques