Affaires publiques et innovation (API)

Enseignants responsables : Liliana Doganova et Brice Laurent

L’option API

L’option « Affaires Publiques et Innovation » (API) forme les élèves à l’analyse des dimensions politiques de l’innovation technique. Elle permet d’acquérir des compétences théoriques et pratiques dans des domaines tels que l’utilisation d’instruments marchands dans les politiques publiques (marché carbone, réforme tarifaire de la santé etc.), les choix publics en matière de valorisation de l’innovation (évaluation des performances des écotechnologies, détermination du prix des médicaments pour les maladies rares etc.), la gestion du risque par des outils technico-réglementaires (traçabilité des produits agro-industriels, encadrement du marché des substances chimiques etc.), ou encore les procédures de concertation (organisation de débats publics pour les projets d’infrastructure, relations entre l’entreprise et ses parties prenantes etc.).

Ces activités font aujourd’hui partie du quotidien de l’ingénieur occupant des fonctions de responsabilité dans l’entreprise, l’administration, les organisations internationales ou le secteur associatif. Elles visent à gérer des affaires publiques, caractérisées à la fois par des incertitudes liées au développement des technologies et des marchés, par des problèmes à l’interface entre l’organisation et ses parties prenantes (régulateurs, investisseurs, usagers, publics concernés…), et par l’articulation croissante entre les secteurs publics et privés, entre les échelles de gouvernement nationale, européenne et internationale. Elles requièrent d’associer à la maîtrise technique de l’innovation une compréhension fine de ses enjeux politiques, liés notamment aux évolutions réglementaires, aux relations avec la société civile et à l’organisation des échanges économiques.

Ainsi, la formation délivrée par l’option répond à une demande croissante pour des ingénieurs capables de mettre leurs compétences techniques au service de projets à l’interface entre le développement industriel, la régulation et la gestion des attentes des parties prenantes. Elle sera particulièrement valorisable dans les métiers des directions des affaires publiques, des relations institutionnelles ou de la stratégie des entreprises, du conseil, des administrations publiques, des organisations internationales, des grandes ONG, ou de la recherche en sciences sociales.

Pour en savoir plus :

Option Affaires publiques et innovation.Interview de Liliana Doganova et Brice Laurent, 5/07/2015.

Former des ingénieurs pour gérer les dimensions politiques de l’innovation. Interview de Brice Laurent, site de Mines ParisTech, 14/06/2016.

Les travaux d’option

Chaque année en juin, les élèves de l’option Affaires Publiques et Innovation (API) soutiennent leurs travaux de fin d’études. Encadrés par les chercheurs du CSI, les élèvent s’appuient sur le travail opérationnel ou de recherche qu’ils ont réalisé pendant leurs stages de fin d’études pour analyser une question d’affaires publiques, relative aux dimensions politiques des activités techniques. 

Présentation des travaux d’option réalisés par les élèves de l’option API :

Soutenances des travaux réalisés en 2018

Soutenances des travaux réalisés en 2017

Soutenances des travaux réalisés en 2016

 

Pour plus d’information sur l’option « Affaires Publiques et Innovation » veuillez contacter les enseignants responsables.