David Pontille

Sociologue, Directeur de recherche CNRS

  • Présentation

Les travaux de David Pontille s’inscrivent au croisement des science and technology studies, des workplace studies, et de l’anthropologie de l’écriture. Sa première recherche sur l’authorship en science avait un double objectif : spécifier les critères d’agencement des noms sur les articles scientifiques, identifier des conceptions de l’auteur différentes à la fois de sa définition littéraire et de sa description « comptable » promue en scientométrie. L’enquête s’est ensuite élargie à d’autres technologies d’écriture en milieux professionnels : la fabrique des actes d’huissiers de justice, la production de bases de données multicentriques en sciences biomédicales, la conception et la maintenance d’une signalétique entièrement renouvelée dans le métro parisien. En centrant l’analyse sur la performativité des technologies d’écriture, l‘enjeu était d’explorer des pratiques largement ignorées par les approches focalisées sur la textualité et l’interprétation.

David Pontille a rejoint le CSI en 2012, et travaille actuellement sur les conditions de production et de maintenance de différentes infrastructures informationnelles. En collaboration avec Jérôme Denis, il développe une analyse des infrastructures dédiées à la mobilité en milieux urbains et à l’entretien quotidien des rues. Avec Didier Torny, il étudie les infrastructures qui soutiennent différentes politiques d’évaluation du travail scientifique, et s’intéresse tout particulièrement à ce qu’est une contribution scientifique, au regard des transformations récentes de l’authorship associées aux révélations de fraudes.
Membre du conseil d’administration et secrétaire de la société savante qui publie la Revue d’Anthropologie des Connaissances depuis 2007, il co-anime également un blog scientifique dédié aux pratiques ordinaires d’écriture : scriptopolis.
 

Intérêts*

Dernières publications

2017
2016
2016
2016
2015
2015
2015
2015
2015
2014

* Selon les résumés présents dans la base de données bibliographiques