Mathieu Baudrin

Post-doc


  • Présentation



Sociologue des sciences et des techniques, Mathieu Baudrin a soutenu une thèse à PSL-Mines ParisTech en 2018 portant sur la maintenance au long cours, malgré une succession de moments critiques, de la technologie aérosol et de son industrie. La thèse invite à reconsidérer l’importance des acteurs industriels dans l’analyse des relations entre processus d’innovation et élaborations des marchés en sociologie économique en proposant d’aborder l’action collective du « faire industrie » comme un acte problématique situé et dont il faut produire une analyse sociotechnique.

Depuis fin 2018, Mathieu Baudrin est en contrat post-doctoral au CSI sur le projet européen H2020 SCALINGS, qui vise à d’étudier les problématiques de passage à l’échelle de pratiques locales d’innovation dites en « co-création ». La recherche s’appuie sur une enquête empirique explorant trois domaines technologiques (robotique, énergie et véhicule autonome), réalisée dans chacun des pays partenaires (Pologne, Royaume Uni, Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Danemark, Suisse, Espagne, France). Dans le prolongement des recherches menées dans le cadre de sa thèse, Mathieu Baudrin porte un intérêt particulier à l’analyse des dynamiques de clustering des industriels ainsi qu’au rôle des tests dans ce processus.